Making of

Comment le fromage Flandrien est-il produit?
  • Melkophaling, controle melkkwaliteit en pasteurisatie
    Étape
    1

    Collecte du lait, controle de la qualite du lait pasteurisation

    Le lait frais est collecté auprès des producteurs belges pour être ensuite amené à la fromagerie. La qualité du lait y est contrôlée avant de procéder à sa pasteurisation à 72°C.

  • Wrongelbereiding
    Étape
    2

    La preparation du caille

    Dans le préparateur à caillé, le lait pasteurisé est enrichi de ferments lactiques et de présure. Les ferments lactiques permettent de transformer le lactose (le sucre présent dans le lait) en acide lactique. La présure permet quant à elle d’épaissir le lait. La masse crémeuse ainsi obtenue, c’est le caillé. Et c’est ce caillé qui deviendra le fromage Flandrien. Outre le caillé, ce processus produit également un liquide, le petit-lait. Ce liquide n’est pas utilisé pour la fabrication du fromage et est évacué.

  • Draineren van de wrongel
    Étape
    3

    Le drainage du caille

    Le caillé s’écoule, par gravité, du préparateur à caillé vers le bac de drainage situé dessous. Le petit-lait résiduel se trouvant encore entre les morceaux de caillé est ainsi évacué. Le caillé est agité, d’une façon traditionnelle, à la main par le fromager. Le résultat est un fromage avec un goût plus appétissant et plus crémeux en bouche. Le caillé peut maintenant être découpé en dés, qui seront déposés dans des moules à fromages.

  • Persen van de kazen
    Étape
    4

    Le pressage des fromages

    C’est en pressant les fromages que le bloc de caillé carré obtient sa forme ronde typique et se pare d’une fine croûte.

  • Pekelen van de kazen
    Étape
    5

    Le saumurage des fromages

    Pour solidifier leur croûte, prolonger leur durée de conservation et peaufiner leur goût, les fromages Flandrien sont immergés quatre jours dans un bain de saumure.

  • Rijpen van de Flandrien Kaas
    Étape
    6

    La maturation du fromage Flandrien

    Les fromages sont déposés sur des planches en bois, dans une salle de maturation climatisée. Le maître-fromager les retourne régulièrement, et c’est ainsi qu’ils se recouvrent d’une couche protectrice. Après être passées en maturation, respectivement 6 semaines pour le Flandrien Jeune, 5 mois pour le Flandrien Mi-Vieux, 12 mois pour le Flandrien Vieux et 18 mois pour le Flandrien Grand Cru, les fromages peuvent être commercialisés.